Eole Air Passion
Nous contacter au 06 08 24 20 62 - PAGE FACEBOOK Facebook

SERA - Appendices


Appendix 1 Signals

1. DISTRESS AND URGENCY SIGNALS - Regulation (EU) 2016/1185

  1. General
    1. Notwithstanding the provisions in 1.2 and 1.3, an aircraft in distress shall use any means at its disposal to attract attention, make known its position and obtain help.
    2. The telecommunication transmission procedures for the distress and urgency signals shall be in accordance with Section 14.
  2. Distress signals
    1. The following signals, used either together or separately, mean that grave and imminent danger threatens, and immediate assistance is requested:
      1. a signal made by radiotelegraphy or by any other signalling method consisting of the group SOS (... — — — ... in the Morse Code);
      2. a radiotelephony distress signal consisting of the spoken word MAYDAY;
      3. a distress message sent via data link which transmits the intent of the word MAYDAY;
      4. rockets or shells throwing red lights, fired one at a time at short intervals;
      5. a parachute flare showing a red light;
      6. setting of the transponder to Mode A Code 7700.
  3. Urgency signals
    1. The following signals, used either together or separately, mean that an aircraft wishes to give notice of difficulties which compel it to land without requiring immediate assistance:
      1. the repeated switching on and off of the landing lights; or
      2. the repeated switching on and off of the navigation lights in such manner as to be distinct from flashing navigation lights.
    2. The following signals, used either together or separately, mean that an aircraft has a very urgent message to transmit concerning the safety of a ship, aircraft or other vehicle, or of some person on board or within sight:
      1. a signal made by radiotelegraphy or by any other signalling method consisting of the group XXX (—..— | —..— | —..— in the Morse Code);
      2. a radiotelephony urgency signal consisting of the spoken words PAN, PAN;
      3. an urgency message sent via data link which transmits the intent of the words PAN, PAN.

2. VISUAL SIGNALS USED TO WARN AN UNAUTHORISED AIRCRAFT FLYING IN OR ABOUT TO ENTER A RESTRICTED, PROHIBITED OR DANGER AREA

  1. When visual signals are used to warn unauthorised aircraft flying in or about to enter a restricted, prohibited or danger area by day and by night, a series of projectiles discharged from the ground at intervals of 10 seconds, each showing, on bursting, red and green lights or stars shall indicate to an unauthorised aircraft that it is flying in or about to enter a restricted, prohibited or danger area, and that the aircraft is to take such remedial action as may be necessary.

3. SIGNALS FOR AERODROME TRAFFIC

3.1 Light and pyrotechnic signals

3.1.1 Instructions
Light From Aerodrome Control to:
Aircraft in flight Aircraft on the ground

Directed towards
aircraft
concerned
(see Figure A1-1).
Steady green Cleared to land Cleared for take-off
Steady red Give way to other aircraft and continue circling Stop
Series of green flashes Return for landing (*) Cleared to taxi
Series of red flashes Aerodrome unsafe, do not land Taxi clear of landing area in use
Series of white flashes Land at this aerodrome and proceed to apron (*) Return to starting point on the aerodrome
Red pyrotechnic Notwithstanding any previous instructions, do not land for the time being

Note (*) : Clearances to land and to taxi will be given in due course.

Responsive image

Figure A1-1 : Signaux lumineux.

3.1.2. Acknowledgement by an aircraft
  1. When in flight:
    1. during the hours of daylight: by rocking the aircraft’s wings, except for the base and final legs of the approach;
    2. during the hours of darkness: by flashing on and off twice the aircraft’s landing lights or, if not so equipped, by switching on and off twice its navigation lights.
  2. When on the ground:
    1. during the hours of daylight: by moving the aircraft’s ailerons or rudder;
    2. during the hours of darkness: by flashing on and off twice the aircraft’s landing lights or, if not so equipped, by switching on and off twice its navigation lights.

3.2 Visual ground signals

Interdiction d'atterrir
3.2.1. Interdiction d'atterrir

3.2.1.1. Un panneau carré rouge horizontal à diagonales jaunes (figure A1-2) indique, lorsqu'il est disposé sur l'aire à signaux, que les atterrissages sont interdits et que l'interdiction peut se prolonger

Précautions spéciales à prendre au cours de l'approche ou de l'atterrissage
3.2.2. Précautions spéciales à prendre au cours de l'approche ou de l'atterrissage

3.2.2.1. Un panneau carré rouge horizontal avec une seule diagonale jaune (figure A1-3) indique, lorsqu'il est disposé sur l'aire à signaux, qu'en raison du mauvais état de l'aire de manoeuvre ou pour toute autre raison, des précautions spéciales doivent être prises au cours de l'approche et au cours de l'atterrissage

3.2.3. Utilisation des pistes et des voies de circulation
3.2.3. Utilisation des pistes et des voies de circulation

3.2.3.1. Un panneau horizontal blanc en forme d'haltère (Figure A1-4) indique, lorsqu'il est disposé sur l'aire à signaux, que les aéronefs doivent atterrir, décoller et circuler exclusivement sur les pistes et les voies de circulation

3.2.3. Utilisation des pistes et des voies de circulation
3.2.3. Utilisation des pistes et des voies de circulation

3.2.3.2. Un panneau horizontal blanc en forme d'haltère analogue à celui indiqué au point 3.2.3.1 mais comportant une bande noire perpendiculaire à la barre transversale dans chacune des extrémités circulaires de l'haltère (Figure A1-5) indique, lorsqu'il est disposé sur l'aire à signaux, que les aéronefs doivent atterrir et décoller uniquement sur les pistes mais que les autres manoeuvres peuvent être effectuées ailleurs que sur les pistes et voies de circulation.

3.2.4. Pistes ou voies de circulation fermées
3.2.4. Pistes ou voies de circulation fermées

3.2.4.1. Des croix d'une couleur uniforme contrastante — blanches pour les pistes et jaunes pour les voies de circulation — (figure A1-6), disposées horizontalement sur des pistes ou des voies de circulation ou sur des parties de piste ou de voie de circulation, indiquent des zones impropres aux manoeuvres des aéronefs.

3.2.5. Directions d'atterrissage et de décollage
3.2.5. Directions d'atterrissage et de décollage

3.2.5.1. Un T d'atterrissage horizontal blanc ou orange (Figure A1-7) indique aux aéronefs la direction à utiliser pour l’atterrissage et le décollage, ceux-ci s’effectuant dans une direction parallèle à la barre verticale du T, vers la barre transversale du T. Lorsqu'il est utilisé de nuit, le T d'atterrissage est soit illuminé, soit délimité par des feux blancs.r

3.2.5. Directions d'atterrissage et de décollage
3.2.5. Directions d'atterrissage et de décollage

3.2.5.2. Un groupe de deux chiffres (Figure A1-8), placés verticalement sur le bâtiment de la tour de contrôle d’aérodrome ou près de celle-ci, indique aux aéronefs sur l’aire de manoeuvre la direction du décollage, exprimée en dizaines de degrés du compas magnétique, arrondie à la dizaine la plus proche.r

3.2.6. Circulation à droit
3.2.6. Circulation à droite

3.2.6.1. Une flèche de couleur voyante (Figure A1-9), dirigée vers la droite, placée sur l’aire à signaux ou disposée horizontalement à l’extrémité de la piste ou de la bande en service, indique que les virages doivent être exécutés à droite avant l’atterrissage et après le décollage.

3.2.7. Bureau de piste des services de la circulation aérienne
3.2.7. Bureau de piste des services de la circulation aérienne

3.2.7.1. La lettre C, noire sur fond jaune, placée verticalement (Figure A1-10), indique l’emplacement du bureau de piste des services de la circulation aérienne.

3.2.8. Vols de planeurs en courr
3.2.8. Vols de planeurs en cours

3.2.8.1. Une double croix blanche, disposée horizontalement (Figure A1-11) dans l’aire à signaux, indique que l’aérodrome est utilisé par des planeurs et que des vols sont en cours.

4. MARSHALLING SIGNALS

4.1. From a signalman/marshaller to an aircraft

  1. The signals for use by the signalman/marshaller, with hands illuminated as necessary to facilitate observation by the pilot, and facing the aircraft in a position shall be:
    1. for fixed-wing aircraft, on left side of aircraft, where best seen by the pilot; and
    2. for helicopters, where the signalman/marshaller can best be seen by the pilot.
  2. Prior to using the following signals, the signalman/marshaller shall ascertain that the area within which an aircraft is to be guided is clear of objects which the aircraft, in complying with SERA.3301(a), might otherwise strike.
1. Ailier/guide
1. Ailier/guide

Lever la main droite au-dessus de la tête, bâton pointant vers le haut, et bouger le bras gauche, bâton pointant vers le bas, en direction du corps.

Donné par une personne postée à l’extrémité de l’aile de l’aéronef, ce signal indique au pilote, au signaleur ou à l’opérateur du tracteur que la trajectoire d’arrivée ou de départ du poste de stationnement est dégagée.

2. Identifier la porte
2. Identifier la porte

Tendre les bras complètement vers l’avant, puis les lever directement au-dessus de la tête, bâtons pointant vers le haut.

3. Dirigez-vous vers le signaleur suivant ou suivez les instructions de la tour/du contrôle au sol
3. Dirigez-vous vers le signaleur suivant ou suivez les instructions de la tour/du contrôle au sol

Tendre les bras vers le haut, puis les baisser vers le côté du corps, en pointant les bâtons dans la direction du signaleur suivant ou de l’aire de circulation.

4. Tout droit
4. Tout droit

Tenir les bras à l’horizontale de chaque côté du corps et, en fléchissant les coudes, déplacer les bâtons de bas en haut, de la hauteur de la poitrine vers la tête.

5 a). Virez à gauche (direction par rapport au pilote)
5 a). Virez à gauche (direction par rapport au pilote)

Bras droit et bâton formant un angle de 90° avec le côté du corps, faire le signal «tout droit» avec la main gauche. La rapidité du mouvement indique le taux de virage.

5 b). Virez à droite (direction par rapport au pilote)
5 b). Virez à droite (direction par rapport au pilote)

Bras gauche et bâton formant un angle de 90° avec le côté du corps, faire le signal «tout droit» avec la main droite. La rapidité du mouvement indique le taux de virage.

6 a). Arrêt normal
6 a). Arrêt normal

Tendre complètement les bras et les bâtons à l’horizontale de chaque côté du corps, puis les lever lentement vers le haut jusqu’à ce que les bâtons se croisent au-dessus de la tête.

6 b). Arrêt d’urgence
6 b). Arrêt d’urgence

Croiser et décroiser rapidement les bâtons au-dessus de la tête.

7 a). Serrez les freins
7 a). Serrez les freins

Lever la main, ouverte, paume tournée vers l’avant, un peu plus haut que la hauteur de l’épaule. En maintenant le contact visuel avec l’équipage de conduite, fermer la main. Ne pas bouger avant d’avoir reçu l’accusé de réception de l’équipage de conduite (signal « tout va bien »).

7 b). Desserrez les freins
7 b). Desserrez les freins

Lever la main, poing fermé, un peu plus haut que la hauteur de l’épaule. En maintenant le contact visuel avec l’équipage de conduite, ouvrir la main. Ne pas bouger avant d’avoir reçu l’accusé de réception de l’équipage de conduite (signal «tout va bien»).

8 a). Cales en place
8 a). Cales en place

Bras tendus verticalement au-dessus de la tête et bâtons tournés vers l’intérieur, d’un coup sec, joindre les extrémités des bâtons. Veiller à recevoir un accusé de réception de l’équipage de conduite

8 b). Cales enlevées
8 b). Cales enlevées

Bras tendus verticalement au-dessus de la tête et bâtons tournés vers l’extérieur, d’un coup sec, écarter les bâtons. Ne pas faire enlever les cales avant d’avoir reçu l’autorisation de l’équipage de conduite.

9. Démarrez le(s) moteur(s)
9. Démarrez le(s) moteur(s)

De la main droite, levée à la hauteur de la tête et bâton pointant vers le haut, faire un mouvement circulaire. Pendant ce temps, le bras gauche, tendu de façon que la main soit à la hauteur de la tête, pointe en direction du moteur à mettre en marche.

10. Coupez le(s) moteur(s)
10. Coupez le(s) moteur(s)

Tendre le bras et le bâton devant le corps à la hauteur des épaules ; placer la main droite et le bâton devant l’épaule gauche, puis, en tenant le bâton à l’horizontale, le déplacer vers l’épaule droite en passant sous le menton

11. Ralentissez
11. Ralentissez

Tendre les bras vers le bas et, en fléchissant les coudes, élever et abaisser les bâtons, entre la taille et les genoux

12. Ralentissez le(s) moteur(s) du côté indiqué
12. Ralentissez le(s) moteur(s) du côté indiqué

Les bras vers le bas, les bâtons pointant vers le sol, élever et abaisser le bâton droit pour demander de ralentir le(s) moteur(s) gauche(s) et vice versa.

13. Reculez
13. Reculez

Tourner les bras, en tenant les bâtons, l’un pardessus l’autre devant le corps. Pour faire arrêter l’aéronef, utiliser le signal 6 a) ou 6 b).

14 a). Reculez en virant (pour faire tourner la queue vers la droite)
14 a). Reculez en virant (pour faire tourner la queue vers la droite)

Tendre le bras gauche en pointant le bâton vers le bas ; abaisser le bras droit d’un mouvement répété de la position verticale au-dessus de la tête à la position horizontale avant.

14 b). Reculez en virant (pour faire tourner la queue vers la gauche)
14 b). Reculez en virant (pour faire tourner la queue vers la gauche)

Tendre le bras droit en pointant le bâton vers le bas ; abaisser le bras gauche d’un mouvement répété de la position verticale au-dessus de la tête à la position horizontale avant.

15. Affirmatif/tout va bien
15. Affirmatif/tout va bien

Lever le bras droit à la hauteur de la tête, bâton pointant vers le haut, ou montrer le poing, pouce levé, le bras gauche demeurant le long du corps.

Ce signal est aussi utilisé comme signal technique/de service

16. Restez en vol station
16. Restez en vol station

Tendre complètement les bras et les bâtons l’horizontale, de chaque côté du corps.

signaux conçus pour être adressés à des hélicoptères en vol stationnaire

17. Montez
17. Montez

Tendre complètement les bras et les bâtons l’horizontale, de chaque côté du corps, paumes tournées vers le haut. Lever les bras et les bâtons position verticale. La rapidité du mouvement indique la vitesse de montée.

signaux conçus pour être adressés à des hélicoptères en vol stationnaire

18. Descendez
18. Descendez

Tendre complètement les bras et les bâtons à l’horizontale, de chaque côté du corps, paumes tournées vers le bas. Abaisser les bras. La rapidité du mouvement indique la vitesse de descente.

signaux conçus pour être adressés à des hélicoptères en vol stationnaire

19 a). Déplacez-vous horizontalement vers la gauche (direction par rapport au pilot
19 a). Déplacez-vous horizontalement vers la gauche (direction par rapport au pilote)

Tendre le bras droit à un angle de 90° par rapport au côté du corps. D’un mouvement de balayage, déplacer le bras gauche de façon répétée devant le corps, dans la même direction.

signaux conçus pour être adressés à des hélicoptères en vol stationnaire

19 b). Déplacez-vous horizontalement vers la droite (direction par rapport au pilote)
19 b). Déplacez-vous horizontalement vers la droite (direction par rapport au pilote)

Tendre le bras gauche à un angle de 90° par rapport au côté du corps. D’un mouvement de balayage, déplacer le bras droit de façon répétée devant le corps, dans la même direction.

signaux conçus pour être adressés à des hélicoptères en vol stationnaire

20. Atterrissez
20. Atterrissez

Croiser les bras vers le bas, devant le corps, bâtons pointant vers le sol.

signaux conçus pour être adressés à des hélicoptères en vol stationnaire

21. Maintenez position/attendez
21. Maintenez position/attendez

Tendre les bras et les bâtons vers le bas à un angle de 45° par rapport aux côtés du corps. Maintenir cette position tant que l’aéronef n’est pas prêt pour la manoeuvre suivante.

22. Vous pouvez rouler
22. Vous pouvez rouler

De la main droite, avec ou sans bâton, effectuer un salut standard pour signaler à l’aéronef qu’il peut partir. Maintenir le contact visuel avec l’équipage de conduite tant que l’aéronef n’a pas commencé à rouler.

23. Ne touchez pas aux commandes (signal technique/ de service)
23. Ne touchez pas aux commandes (signal technique/ de service)

Lever le bras droit complètement au-dessus de la tête et fermer le poing ou tenir le bâton à l’horizontale, le bras gauche demeurant allongé le long du corps.

24. Connectez l’alimentation électrique (signal technique/ de service)
24. Connectez l’alimentation électrique (signal technique/ de service)

Tendre les bras en position verticale au-dessus de la tête. Ouvrir la main gauche, tourner la paume vers le bas. Avec le bout des doigts de la main droite, toucher la paume de la main gauche (de façon à former un «T»). De nuit, on peut utiliser des bâtons lumineux pour faire le «T» au-dessus de la tête.

25. Déconnectez l’alimentation électrique (signal technique/ de service)
25. Déconnectez l’alimentation électrique (signal technique/ de service)

Bras tendus en position verticale au-dessus de la tête, main gauche ouverte, paume tournée vers le bas, bout des doigts de la main droite touchant la paume de la main gauche (formant un «T»), écarter la main droite de la main gauche. Ne pas faire déconnecter l’alimentation sans l’autorisation de l’équipage de conduite. De nuit, on peut utiliser des bâtons lumineux pour faire le «T» au-dessus de la tête.

26. Négatif (signal technique/ de service)
26. Négatif (signal technique/ de service)

Tendre le bras droit à 90° par rapport au côté du corps et pointer le bâton vers le sol, ou montrer le poing, pouce tourné vers le bas, le bras gauche demeurant allongé le long du corps.

27. Entrez en communication par l’interphone (signal technique/ de service)
27. Entrez en communication par l’interphone (signal technique/ de service

Tendre les deux bras à l’horizontale de chaque côté du corps, puis les replier jusqu’à ce que les mains recouvrent les oreilles

28. Sortir/rentrer l’escalier avant/arrière (signal technique/ de service)
28. Sortir/rentrer l’escalier avant/arrière (signal technique/ de service)

Bras droit le long du corps, bras gauche levé à 45° de façon que la main se trouve au-dessus de la tête, dans un mouvement de balayage, lever l’avant-bras droit pour le pointer vers l’épaule gauche

Ce signal est essentiellement destiné aux aéronefs dont l’escalier intégré se trouve à l’avant

4.2. From the pilot of an aircraft to a signalman/marshaller

  1. These signals shall be used by a pilot in the cockpit with hands plainly visible to the signalman/marshaller, and illuminated as necessary to facilitate observation by the signalman/marshaller.
4.2.1.1. Freins
4.2.1.1. Freins

a) Freins serrés : lever le bras, les doigts allongés, horizontalement devant le visage, puis fermer la main.

4.2.1.1. Freins
4.2.1.1. Freins

b) Freins desserrés : lever le bras, la main fermée, horizontalement, devant le visage, puis allonger les doigts.

4.2.1.2. Cales
4.2.1.2. Cales

a) Mettez les cales : les bras étendus, les paumes vers l’avant, déplacer les mains vers l’intérieur de façon qu’elles se croisent devant le visage.

4.2.1.2. Cales
4.2.1.2. Cales

b) Enlevez les cales : les mains croisées devant le visage, les paumes vers l’avant, déplacer les bras vers l’extérieur.

4.2.1.3. Prêt à démarrer le(s) moteur(s)
4.2.1.3. Prêt à démarrer le(s) moteur(s)

a) Lever le nombre de doigts d’une main qui correspond au numéro du moteur à démarrer


4.3. Technical/servicing communication signals

  1. Manual signals shall only be used when verbal communication is not possible with respect to technical/servicing communication signals.
  2. Signalmen/marshallers shall ensure that an acknowledgement is received from the flight crew with respect to technical/servicing communication signals.

5. STANDARD EMERGENCY HAND SIGNALS

  1. The following hand signals are established as the minimum required for emergency communication between the ARFF incident commander/ARFF firefighters and the cockpit and/or cabin crews of the incident aircraft. ARFF emergency hand signals should be given from the left front side of the aircraft for the cockpit crew.

GM1 APPENDICE 1 (5.1) SIGNAUX MANUELS D’URGENCE NORMALISÉS

GENERALITES

Pour communiquer de façon plus efficace avec l’équipage de cabine, les signaux manuels d’urgence peuvent être faits par les pompiers SSLIA depuis d’autres positions que celles qu’utiliserait un signaleur pour émettre des signaux de circulation au sol.

1. Évacuation recommandée
1. Évacuation recommandée

Évacuation recommandée après évaluation de la situation extérieure par le commandant SLIA du lieu de l’incident.

Bras tenu à l’horizontale et main levée à la hauteur des yeux, faire signe d’approcher avec le bras. Le bras immobile demeure le long du corps.

La nuit : même chose avec les bâtons lumineux.

2. Arrêt recommandé
2. Arrêt recommandé

Recommande de stopper l’action en cours: évacuation, mouvement de l’aéronef, etc.

Les bras devant le front, poignets croisés.

La nuit : même chose avec les bâtons lumineux.

3. Urgence maîtrisée
3. Urgence maîtrisée

Aucun signe extérieur de condition dangereuse.

Les bras étendus de chaque côté vers le bas à un angle de 45°. Les bras sont ramenés vers le centre de la ceinture jusqu’à ce que les poignets se croisent, puis replacés à la position de départ.

La nuit : même chose avec les bâtons lumineux.

4. Feu
4. Feu

Avec la main droite, de façon répétée, dessiner un huit, de l’épaule au genou, l’autre main pointant en direction du feu.

La nuit : même chose avec les bâtons lumineux.


GM1 to Appendix 1(4.1) MARSHALLING SIGNALS - ED Decision 2013/013/R

FROM A SIGNALMAN/MARSHALLER TO AN AIRCRAFT — GENERAL

  1. The meaning of the relevant signals remains the same if bats, illuminated wands or torch lights are held rather than the signalman’s hands being illuminated.
  2. The aircraft engines are numbered, for the signalman facing the aircraft, from right to left (i.e. No 1 engine being the port outer engine).
  3. References to wands may also be read to refer to daylight-fluorescent table-tennis bats or gloves (daytime only).
  4. References to the signalman may also be read to refer to marshaller.
  5. The design of many aircraft is such that the path of the wing tips, engines and other extremities cannot always be monitored visually from the flight deck while the aircraft is being manoeuvred on the ground.

GM1 to Appendix 1(4.2.1.1) MARSHALLING SIGNALS - ED Decision 2013/013/R

FROM THE PILOT OF AN AIRCRAFT TO A SIGNALMAN/MARSHALLER — BRAKES

When providing the signal for ‘brakes engaged’ the moment the fist is clenched indicates the moment of brake engagement. When providing the signal for ‘brakes released’ the moment the fingers are extended indicates the moment of brake release.

GM1 to Appendix 1(5.1) STANDARD EMERGENCY HAND SIGNALS - ED Decision 2013/013/R

GENERAL

In order to communicate more effectively with the cabin crew, emergency hand signals may be given by ARFF firefighters from positions other than those that would be used by a signalman to provide marshalling signals.